Chez petit-Guy

20 août 2020

Jeudi 233e jour de l’année

Vous pouvez lire et laisser des commentaires au bas de cette page sur comments

 front20aout13

barres-botanique-39

guy31b

smilelou

Bonjour à tous bon jeudi je suis revenu tard à la maison cadavre retrouvé le long de l’autoroute hier soir. Je sais qu’un homme était disparu depuis deux jours je ne sais pas si cela a un lien l’avenir nous le diras. Je dois filer encore du boulot merci de votre visite à plus tard bye!

Bonne fête Richard

coderougee

Cliquez le camion

Météo Médias

soleil

Cliquez le soleil

Prénom du jour

 Bernard

Journée Mondiale

age

amourc

 Cliquez Ici Aire De Jeux

framearbre

aout14au23S

Claude Dubois

Comme un million de gens

gramop
Cliquez le Jukebox chansons Québécoise

Par Diane de Québec

Qu’est-ce qu’une chauve-souris avec une perruque ? C’est une souris.

Ne remet pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui

histoirepano

Le 20 Août Cliquez Ici

Disparu

Claude Blanchard

Claude Blanchard

ridow

France

LYON ET RÉGION

Les stations de métro lyonnaises proposent une exposition numérique ! (photos)

L’exposition « ARyouAlive » signée François Sola vous permet d’animer des oeuvres grâce à votre smartphone

Le photographe lyonnais s’est aventuré dans les souterrains de la ville pour son projet ARyouAlive qui se compose de 55 photos animées. Toute l’originalité du concept repose sur sa présentation : des photos d’éléments figés et d’éléments en mouvement qui se répètent sans fin, qui n’ont ni commencement ni fin.

L’artiste François Sola a utilisé tout l’espace des stations pour ancrer son art dans le lieux en utilisant le temps, les symétries des lieux, les décors des stations etc.

Cette expérience intéractive ne ressemble à aucune autre; ces photos imprimées et exposées sur les murs et équipements des stations de métro de la ligne D s’animent au travers d’un smartphone grâce à la RA (Réalité Augmentée).

Le fonctionnement est très simple, il suffit de télécharger l’application Artvive qui fonctionne comme l’application photo intégrée dans le smartphone. Le spectateur va scanner les images, qui ont été préalablement enregistrées dans l’application, et va pouvoir découvrir l’image animée sous plusieurs angles en transformant ainsi une photo figée en élément animé

Région : le parquet national financier saisi pour un proche de Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez - LyonMag

Laurent Wauquiez – LyonMag
Le parquet de Lyon, saisi par la Chambre régionale des comptes (CRC) a transféré, le 22 juillet dernier, au parquet national financier (PNF) le dossier d’un proche de Laurent Wauquiez à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
La situation d’Ange Sitbon, ancien directeur des élections à l’UMP, recruté par le président de la Région en 2016 pose en effet question pour la CRC. En cause, sa rémunération de 9 000 euros nets par mois qu’elle a jugé « disproportionnée » à l’occasion de son rapport datant d’octobre 2019.
Ange Sitbon occupe le poste de « coordinateur des relations aux élus au sein de la délégation générale aux missions transversales et à la relation aux élus ». Ses bulletins de salaires le placent comme responsable de service, poste qui n’est ouvert au recrutement que pour les fonctionnaires. Or, le proche de Laurent Wauquiez a été engagé en tant qu’agent contractuel, selon Le Progrès.
Etant précisé que les 97 autres responsables de service perçoivent en moyenne 4 000 euros nets mensuels, Ange Sitbon gagne plus du double par rapport à ses collègues de même niveau.
La présidence de la Région a justifié ce haut montant de rémunération par le « haut niveau de technicité » du poste.
L’association anti-corruption Anticor avait déjà signalé au parquet, fin juillet, le cas d’Ange Sitbon, qualifié de « situation atypique d’un responsable de service » par la CRC. Anticor avait rappelé que « les agents contractuels ne peuvent avoir une rémunération supérieure à celle des agents de l’Etat à qualification et fonction équivalentes ».
Lyon : le masque obligatoire dès samedi sur plusieurs lieux de rassemblement
 
Photo d'illustration - LyonMag
Ce mercredi matin, la préfecture du Rhône et la mairie de Lyon ont dévoilé les sites retenus où le port du masque sera obligatoire dès samedi.
La décision d’étendre l’obligation du port du masque aux « secteurs de grande et forte fréquentation » sur Lyon a été prise face à l’ »évolution [du virus NDLR] ces derniers jours [qui] nous impose la vigilance maximale » et dans un souci d’ « adaptation à la perspective de la rentrée », a expliqué Cécile Dindar, préfète secrétaire générale et préfète déléguée pour l’égalité des chances, qui représentait la préfecture du Rhône lors de la conférence de presse.
« La raison de la prise de la mesure maintenant, c’est la situation sanitaire qui s’est dégradée ces dernières semaines. On a également effectué des analyses de terrain qui ont permis d’identifier des zones à risque. Mais aussi le retour des vacances », s’est justifié Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon.
Obligation jusqu’au 15 septembre d’après la préfecture
L’arrêté préfectoral est pris ce mercredi pour une entrée en vigueur de la mesure à partir de ce samedi 8 h. En conférence de presse, le maire de Lyon a indiqué que la mesure durerait jusqu’au 31 octobre au minimum. Cependant, la Préfecture du Rhône a communiqué la date du 15 septembre. « La cohérence naît du dialogue », a déclaré Emeline Baume, 1ère vice-présidente de la Métropole de Lyon, pour évoquer le travail fourni par l’Etat et les différentes collectivités territoriales concernées. Visiblement, plus de dialogue ne ferait pas de mal…
La Préfecture a par ailleurs précisé que « la durée d’obligation sera susceptible d’être prolongée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire ».
Toutes les personnes à partir de 11 ans doivent se conformer à cette obligation dans les zones prévues. L’arrêté s’applique ainsi aussi bien aux piétons qu’aux cyclistes, usagers de trottinettes et autres pratiquants de sport tel que le footing.
Trois types de zone sont concernées par l’arrêté : les lieux de rassemblement nocturne dits « conviviaux » ; les rues et places avec une densité de population importante ; et tous les marchés.
Concernant les lieux propices aux rassemblements nocturnes, le port du masque se trouvera obligatoire de 18 h à 2 h du matin. Cela concerne la rive gauche des berges de Saône, y compris leur accès, entre la passerelle de l’Homme de la Roche et le pont Bonaparte, ainsi qu’entre le pont Kitchener et celui de La Mulatière. Les berges du Rhône sont comprises dans le périmètre, entre le pont de la Guillotière et le pont de l’Université pour la rive droite, et entre le pont Morand et celui de l’Université pour la rive gauche. Le port du masque sera également obligatoire sur le bas des pentes de la Croix-Rousse, au niveau des rues Puits Gaillot, Sainte Catherine et Désirée, mais aussi dans les rues Sainte Marie des Terreaux, située entre la place des Terreaux et la rue Sainte Catherine, et Romarin, entre la place des Terreaux et la rue Désirée.
La Presqu’île et le Vieux Lyon visés
Le port du masque sera obligatoire dans les « zones de flux et de forte densité de personnes » entre 10 h et 23 h. Cela concerne en toute logique la presqu’île dans le périmètre dont les délimitations sont les suivantes : rue Joseph Serlin, place des Terreaux, rue Constantine, quai de la pêcherie, quai Saint-Antoine, quai des Célestins, place Antonin Gourju, rue du Colonel Chambonnet, place Bellecour, place Le Viste, rue de la Barre, quai Jules Courmont et le quai Jean Moulin.
Toujours sur la Presqu’île, les rues Victor Hugo, Mercière et des Marronniers font partie de la zone couverte par l’arrêté.
Les personnes qui se rendront dans le secteur de la Part-Dieu, sur la place Charles Béraudier et le boulevard Vivier Merle entre la rue du docteur Bouchut et la rue de Bonnel, devront mettre leur masque. Comme rue de la Villette, du côté de la place de Francfort.
Les pouvoirs publics ont ciblé le quartier de la Guillotière : la place Gabriel Péri, la rue Paul Bert entre la place Gabriel Péri et l’avenue de Saxe, le cours Gambetta entre le quai Claude Bernard et la rue Paul Bert et enfin la grande rue de la Guillotière entre la place Gabriel Péri et l’avenue Jean Jaurès.
Enfin, le quartier du Vieux Lyon est visé par la mesure selon les délimitations suivantes : quai Fulchiron entre la place de la Commanderie et le pont Bonaparte, place de la Commanderie, rue Saint-Georges, rue Caillat, montée du Gourguillon, place de la Trinité, rue Tramassac, rue du Bœuf, montée des Chazeaux, montée Saint-Barthélémy, place Saint-Paul, rue Octavio Mey, quai de Bondy et quai Romain Rolland.
L’obligation du port du masque s’applique à tous les marchés situés sur Lyon, et correspond naturellement à leurs horaires d’ouverture.
Le département passé d’une vulnérabilité limitée à modérée
L’anticipation constitue le maître mot des pouvoirs publics. « On a besoin d’anticiper, de prévoir l’augmentation du nombre de cas. […] Il est important de nous assurer que notre système de santé soit en capacité de faire face dans la durée. Il y a un besoin de préserver les soignants », affirme Grégory Doucet. « Les soignants voient ce manque de civisme et d’intérêt pour le corps humain », a pour sa part regretté le Dr Jean-Yves Grall, directeur générale de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes, avant de lâcher : « Respecter les soignants, ce n’est pas seulement les applaudir le soir ».
Le directeur général de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes a par ailleurs rappelé le contexte sanitaire. Le département du Rhône est passé du niveau de vulnérabilité limitée à celui de vulnérabilité modérée. En effet, en semaine 33, le taux d’incidence, qui indique le nombre de tests RT-PCR positifs, dépassait les 20 pour 100 000 habitants et montait à 28,8, augmentant de 16 points en une semaine. Le Rhône est ainsi devenu le département le plus touché d’Auvergne-Rhône-Alpes. Auparavant, il s’agissait de la Savoie, mais ce département a connu une amélioration grâce à la mobilisation des habitants et au respect des mesures sanitaires. Le taux d’incidence s’élève à 32,7 pour Lyon, 15,8 pour la région et 24,5 pour la France.
Le deuxième indicateur de contamination correspond au taux de positivité des tests. Il s’élève à 3,6 % dans le Rhône alors que la moyenne nationale atteint 3 %. 2,6 % constitue le taux en Auvergne-Rhône-Alpes.
« Les classes d’âges particulièrement touchées sont les 20-30 ans et les 30-40 ans », souligne le représentant de l’ARS, avant de s’inquiéter d’une donnée : « Ce ne sont pas tant des clusters, mais une diffusion des cas isolés ».
« Nous protéger, c’est protéger les autres »
En fonction de l’évolution de la situation, un ajustement pourra être effectué sur le périmètre de la mesure, dans le sens d’un rétrécissement comme dans celui d’un agrandissement.
« La mesure est efficace que si elle est comprise et partagée », a indiqué Grégory Doucet. Une signalétique va ainsi être mise en place dès ce vendredi pour identifier clairement l’entrée des zones. Après un week-end de sensibilisation, les verbalisations seront effectives dès ce lundi. Les contrevenants s’exposeront à une amende d’un montant de 135 euros.
Finalement, l’obligation du port du masque, vécue par certains comme une mesure « totalitaire », peut se résumer par cette formule lancée par le maire de Lyon : « Nous protéger, c’est protéger les autres ».
A compter du samedi 22 août 2020, le port du #masque est rendu obligatoire dans certains secteurs de #Lyon.
Consultez le détail des rues et quartiers concernés https://t.co/PFYoKLN4C4 pic.twitter.com/1TEMoB8WfV
— Préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône (@prefetrhone) August 19, 2020
Noyade au lac de Miribel-Jonage près de Lyon : une enquête pour homicide involontaire ouverte
Le parquet de Lyon a ouvert une enquête pour homicide involontaire, après la noyade d’une fillette de six ans, ce samedi vers 17 h, sur la plage du Fontanil, au lac de Miribel-Jonage, au nord-est de Lyon.
Les enquêteurs vont tenter de déterminer les circonstances exactes du drame et l’existence d’éventuelles responsabilités pénales, selon nos confrères du Progrès.
Les secours avaient essayé, pendant plus d’une heure, de réanimer la victime, en arrêt cardio-respiratoire. Mais elle avait finalement été déclarée décédée.
VENISSIEUX – Accident mortel de motards : le conducteur ne possédait pas le permis moto
Après l’accident ayant causé la mort de deux motards, un homme et une femme de 27 ans, ce dimanche, à Vénissieux, près de Lyon, l’enquête avance.
Les enquêteurs ont auditionné des témoins et ont en effet découvert que le conducteur ne possédait pas encore le permis moto, selon nos confrères du Progrès.
Par ailleurs, il n’avait acquis son deux-roues que récemment, seulement quelques jours avant le drame.
L’enquête se poursuit, pour déterminer notamment la vitesse de la moto lors du choc.
Pour rappel, l’accident s’est produit au niveau du 100, cours Viviani. Le conducteur de la moto a voulu dépasser une voiture par la droite. Mais le conducteur de la voiture, pensant que la moto allait le dépasser par la gauche, s’est déporté sur la droite. Les motards ont ainsi percuté l’arrière de la voiture. Sous la violence du choc, l’homme et la femme ont été éjectés de l’engin et projetés sur une voiture en stationnement.
FRANCE
PARIS – Violences ciblant les forces de l’ordre en marge de la victoire du PSG
DIDIER RAOULT donne son avis sur le masque !
COVID 19 – Le CICR alerte conte les violences dans les structures médicales !
MONDE 
NIGER – Français tués : un suspect arrêté
ALLEMAGNE – Un chauffard provoque plusieurs accidents; un acte islamique ?

moniquelyon

2017

Mon petit pensionnaire !

Viben

Manif souvenir

 VIDÉO CLIQUEZ-ICI

Humour Petit-Guy

Petit-Guy

Médias

Arts & Spectacles

ComediHa I !

ComediHa II !

ComediHa III !

ComediHa IV !

ComediHa VI !

Liens Août 2020

Liens Juillet 2020

Liens Juillet 2019

Un travailleur perd la vie

Liens Mai 2019

Une collision fait trois blessés

Un homme en crise tiré par la police

Geste haineux à la mosquée

Liens Décembre 2018

Piéton heurté mortellement

Liens Octobre 2018

Un accident a causé la mort de Maximilien Frenette

la

4 Responses to “Jeudi 233e jour de l’année”

  1. 1
    sylvie Says:

    coucou et bon jeudi, de la belle fraicheur ce matin,12

    toute un évèǹèment Guy ce cadavre, cela nous fait revivre la mort des deux petites filles et leur père

    a+

  2. 2
    Monique Says:

    Bonjour,

    Coucou Sylvie,tu passes souvent en ce moment; c’est bien 🙂

    Des cadavres, on en trouve souvent en ce moment ici. C’est triste.
    Il y a eu des violences hier à Lyon après le match de foot. Même des voitures brûlées.
    Je n’en peux plus de ces imbéciles !

    34° et le vents se lève. c’est appréciable.
    Le problème c’est que cela assèche encore plus la nature. Dans le Beaujolais, les vendanges sont en avance de 15à21 jours. Les raisins sont à point !

  3. 3
    sylvie Says:

    déménage au Québec Monique, surement qu’il y a moins de violence que chez toi.

    23 ici de gros nuage et une onne averse est au menu.

    Quand je réussi a capter le WiFi, j’essaie de venir faire un ti tour sur le blog le plus possible

  4. 4
    Guy Says:

    Bonjour très occupé ces derniers jours j’ai vraiment manqué de temps pour le cadavre l’acte criminel est rejeté reste à connaître l’identité de la victime. Un homme est porté disparu depuis le 14 août.

© 2023 Chez petit-Guy | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Doc.Vautour - Powered By Wordpress