Chez petit-Guy

29 avril 2021

Jeudi

Vous pouvez lire et laisser des commentaires au bas de cette page sur comments

front29avril13

guyfysg

Bonjour à tous bon jeudi température douce les bermudas en vedette, mais ce sera de courte durée du temps plus froid de prévu demain. Un homme meurt sur la rive-sud hier triste accident c’est malheureux. OK je dois encore filer merci de votre visite à  plus tard bye!

Accident mortel

JDQ

Balade

coderougee

Cliquez le camion

Météo Médias

soleil

Cliquez le soleil

Prénom du jour

Catherine

Journée Mondiale

age

amourc

 Cliquez Ici Aire De Jeux

framearbre

arbre2130avrils

beautjour

Cliquez la porte

Besoin de rien envie de toi

Peter & Sloane

gramop
Cliquez le Jukebox chansons Québécoise

Par Sylvie de Windsor

Lanière de porc à la mandarine

bouffe29avrilvivi

2015

WP_20150421_003

drole29avril13

Manque de place au paradis

Un Belge, un Auvergnat et un Grec se présente au même moment devant St-Pierre qui leur annonce une bien mauvaise nouvelle :

– Désolé , mais au Paradis, on commence à manquer de place. La sélection sera dure cette semaine. Il vous faudra apprendre à résister à la tentation. Vous allez redescendre tous les trois sur terre et celui d’entre vous qui résistera le plus longtemps à sa tentation favorite, sera promis au Paradis. Les autres iront en enfer…

Ils sont téléportés dans une fête foraine, juste devant une baraque à frite.

Le Belge tremble de tous ses membres, finit par s’approcher et réclame une portion.

Dès la première frite qu’il avale, il disparaît !

Les deux autres continuent leur chemin entre les manèges.

Et au détour d’un stand, l’Auvergnat aperçoit une pièce de deux euros par terre.

Impossible de résister !

Il se baisse pour la ramasser et hop !!! le Grec disparaît….

histoirepano

Le 29 Avril Cliquez Ici

– 2011 : Angleterre : l’héritier du trône d’Angleterre William, duc de Cambridge épouse
Catherine Elisabeth “Kate” Middleton.

 – 1995 : Crash d’un avion Hawker Siddeley HS-748 de la Helitour/Sri Lanka Air force entre
Jaffna et Palaly (52 morts).

– 1992 : Début des émeutes raciales à Los Angeles (58 morts).

– 1991 : Au Bangladesh, un cyclone fait 139 000 morts.

– 1961 : Début de Luciano Pavarotti à l’opéra.

– 1825 : Victor Hugo est fait chevalier de la Légion d’Honneur.

N.B. Je vous invite à visiter ma source d’infos soit le lien à droite du blogue Bilan Du Siècle.

2003

Assermentation de Jean Charest au poste de premier ministre du Québec
Deux semaines après la victoire du Parti libéral du Québec (PLQ) lors de l’élection générale du 14 avril 2003, Jean Charest devient officiellement premier ministre du Québec. À la même occasion, il divulgue la composition de son cabinet qui comprendra 25 ministres.

1999

Nomination de Pierre Karl Péladeau à la présidence et à la direction de Quebecor
Pierre Karl Péladeau devient officiellement président et chef de la direction de Quebecor. Il est le fils de Pierre Péladeau , éditeur du «Journal de Montréal» et fondateur de l’empire Quebecor, décédé le 24 décembre 1997.

1980

Couronnement officiel de Jacqueline Gareau comme championne du marathon de Boston
Le 21 avril 1980, la Québécoise Jacqueline Gareau termine deuxième chez les femmes au marathon de Boston. Une controverse éclate toutefois après la course, amenant les organisateurs à disqualifier celle qui l’a devancée au fil, une certaine Rosie Ruiz. Le 29 avril, une cérémonie est tenue pour couronner officiellement la victoire de Jacques Gareau.

1971

Première de la pièce de théâtre «À toi pour toujours ta Marie-Lou» de Michel Tremblay
La première de cette pièce de Michel Tremblay est présentée le 29 avril 1971. Elle méritera à son auteur le Chalmers Award en 1972.

1970

Élection des libéraux de Robert Bourassa à l’Assemblée nationale du Québec
Les libéraux de Robert Bourassa remportent les élections générales avec 45,4 % des voix. Ils font élire 72 députés à l’Assemblée nationale contre 17 pour leurs plus proches rivaux, les unionistes de Jean-Jacques Bertrand.

1941

Sanction de la loi permettant l’admission des femmes à la pratique du droit au Québec
Dans la foulée de l’obtention du droit de vote pour les femmes, en 1940, les dernières barrières à l’entrée des femmes dans certaines professions libérales tombent. C’est le cas du droit, en 1941, et du notariat en 1956.

1914

Première «excursion de colons» vers l’Abitibi-Témiscamingue
L’abbé Ivanohë Caron, un missionnaire-colonisateur, organise des «excursions de colons» permettant aux aspirants à la colonisation de visiter leur future région d’adoption.

N.B. Je vous invite à visiter ma source d’infos soit le lien à droite du blogue Bilan Du Siècle.

Faits Divers

Souvenirs

Ste-Marie de Beauce inondations

Images

Photos

Photos II

Victor Hugo (biographie)

Mariage de william & kate

Los Angeles émeutes 1992

vivi

Internet Baby

Si on raconte son bonheur, on le diminue

France

  LYON & RÉGION

29 Avril

Matin :

Nuageux
7 °C
Midi :

Légère Pluie
8 °C
Après Midi :

Légère Pluie
8 °C
Soir :

Couvert
7 °C

Jean-Jack Queyranne bien entendu par la PJ de Lyon dans le cadre du scandale financier d’ERAI

Jean-Jack Queyranne bien entendu par la PJ de Lyon dans le cadre du scandale financier d'ERAI

Jean-Jack Queyranne – Lyonmag.com

Alors que le tribunal judiciaire de Lyon condamnait la Région à rembourser plus de 10,4 millions d’euros dans l’affaire ERAI, Jean-Jack Queyranne a été entendu mardi par les policiers de la division financière de la PJ de Lyon.

C’est ce qu’ont révélé nos confrères de Lyon Capitale, évoquant une audition réalisée dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pour prise illégale d’intérêts et délit et recel de favoritisme. L’ancien président de la Région Rhône-Alpes, qui a un temps démenti l’information, a effectivement été entendu, comme l’ont confirmé plusieurs sources et notamment le parquet de Lyon.

Le même jour, son successeur à la tête de la Région, Laurent Wauquiez, annonçait saisir la justice après le jugement d’Erai, en considérant que le précédent exécutif a commis « des fautes particulièrement graves qui engagent sa responsabilité personnelle » : « Ce n’est pas aux contribuables de payer pour les fautes de l’ancien exécutif socialiste, qui a conduit cette association à la ruine, créé une situation de conflit d’intérêt et a fermé les yeux, en n’exerçant pas son rôle de contrôle et d’information des élus régionaux, sur des manipulations budgétaires visant à rendre les comptes sciemment opaques ».

Condamnation des organisateurs de la fête sauvage à Lyon : « On a eu des retours positifs, les gens étaient heureux »

Condamnation des organisateurs de la fête sauvage à Lyon : "On a eu des retours positifs, les gens étaient heureux"

Arthur et Léo ce mardi au tribunal – LyonMag

Ce mardi soir, de nombreux journalistes ont passé l’après-midi à attendre que soient jugés Léo et Arthur, deux frères originaires de Rouen.

Et ce n’est qu’après 22h que les organisateurs de la fête sauvage du 30 mars dernier sur les quais de Saône ont été entendus par les juges pour des faits de mise en danger de la vie d’autrui.

Agés de 23 et 26 ans, ils avaient, ce jour-là, publié une story Instagram sur le compte de leur association Ex.Terre pour lancer une invitation à leurs 900 abonnés à un « apéro sonore » : « On espère vous voir nombreux à venir profiter des dernières lueurs du jour avec nous ». Le choix des mots, le poids des conséquences.
La suite, on la connaît. Plus de 300 personnes s’étaient agglutinées autour de leurs enceintes bluetooth, bravant les gestes barrières, le port du masque, l’interdiction de se baigner dans la Saône et de boire de l’alcool sur le quai, et enfin le couvre-feu puisque les derniers fêtards quittaient les lieux à l’intervention de la police après 20h.

« Un gros bras d’honneur aux efforts de tout le monde »

« On avait déjà fait ce genre d’apéros dans des parcs et il n’y avait pas eu beaucoup de monde, pas plus de 20 personnes », a tenté de se justifier Léo. La ligne de défense des deux frères, c’est que l’évènement les a dépassés. « On a été pris par l’engouement des gens. Vers 17h, on a supprimé la story parce qu’il y avait trop de gens », a rajouté le jeune homme, arrivé à Lyon l’été dernier.

Mais l’histoire répétée avec leurs avocats s’est confrontée aux questions insistantes et aux remontrances des juges et de la procureure de la République Dominique Sauve. « On a l’impression que vous faites un gros bras d’honneur aux efforts de tout le monde face au Covid-19 », leur a reproché le président. Tandis que l’avocate générale rappelait qu’Arthur, le plus âgé, n’avait pas été coopératif avec les enquêteurs. Il avait pris soin de laisser son téléphone portable à un ami avant de se rendre au commissariat parce qu’il ne voulait pas « qu’on fouille (sa) vie privée » et a refusé de donner le nom de la personne à qui appartenaient les deux grosses enceintes bluetooth ramenées sur les quais fin mars.

De la défiance, Arthur en a aussi pour les médias dont il « a peur ». Les deux frères ont d’ailleurs refusé de s’exprimer devant la presse et d’être pris en photos. A les écouter, s’ils se retrouvent aujourd’hui devant le tribunal, c’est aussi parce que des journalistes ont fait leur travail et ont informé concernant leur sauterie du quai de la Pêcherie. D’où leur décision, avant de se rendre à la police, de communiquer avec le Petit Bulletin, seule publication à les avoir, dans un éditorial, félicités de leurs agissements, en minimisant des faits désormais établis par la justice. Et s’ils ont été obligés de fermer le compte Instagram d’Ex.Terre, c’est évidemment parce qu’ils étaient harcelés de messages à cause des articles les concernant.

Une leçon pas franchement retenue

Petit à petit, le vernis craquait. Les frères ont débuté l’audience en clamant s’être rendus compte « après coup » de la gravité des faits, d’avoir peut-être provoqué un cluster. Et puis, à force d’être interrogés, ils ne voyaient plus trop où était le problème. « Beaucoup d’étudiants en détresse sont venus faire la fête avec nous, on a eu des retours positifs, ils étaient heureux », s’est félicité Léo. Quand la procureure a demandé à Arthur ce qu’il imaginait que le personnel soignant pensait de cette fête, le jeune homme s’est fermé : « Je ne peux pas parler à la place du personnel soignant ». Même réponse concernant ce que penseraient les commerçants non-essentiels. Fin 2020, Arthur a pourtant perdu son travail dans la restauration à cause des fermetures dues à l’épidémie…

Au terme de longues réquisitions concernant ce rassemblement « illégal, immoral, irresponsable et méprisant », la procureure a réclamé une peine de 4 à 6 mois de prison avec sursis pour Léo et Arthur M.I., ainsi qu’une amende de 7000 euros et une contravention de 5 fois 500 euros pour la personne morale qu’est l’association organisatrice Ex.Terre. Et l’avocate générale d’appuyer sur « le sérieux pathétique » dont ils avaient fait preuve dans leurs déclarations et de leur volonté de « provoquer l’autorité ».

« Ils n’ont pas eu le coeur d’éteindre les enceintes »

L’avocate de la défense, Me Mélanie Sanzari, a conclu les échanges par sa plaidoirie tardive, clamant qu’il était « difficile en 2021 d’avoir 20 ans ! ». « Est-ce que la jeunesse craque ? Ça serait légitime », a-t-elle lancé, avant de reconnaître qu’elle ne pouvait pas demander la relaxe car ses clients « étaient conscients qu’ils enfreignaient la loi ». Pour Me Sanzari, les deux frères n’ont simplement « pas eu le coeur d’éteindre les enceintes » alors qu’arrivaient de plus en plus de fêtards heureux de partager un moment, comme avant. Le tribunal les a finalement condamnés à 3 mois de prison avec sursis et 300 euros d’amende. L’association Ex.Terre dont ils sont les gérants a écopé de 1500 euros d’amende. Un « avertissement judiciaire » pour le tribunal, une « peine pour l’exemple » selon leur avocate.

Mais Léo et Arthur n’en ont pas encore terminé avec la justice. Ils seront attendus devant le tribunal le 21 mai prochain pour des faits de violences sur personne dépositaire de l’autorité publique remontant à l’automne dernier. « Il ne faudrait pas que votre présence devant nous devienne une habitude », leur a conseillé le président du tribunal. A.A.

VIDEO : https://twitter.com/i/status/1376945244621651973

Lyon : dans les TCL, la carte bancaire sans contact remplacera bientôt le ticket

Lyon : dans les TCL, la carte bancaire sans contact remplacera bientôt le ticket

DR Sytral

Il vous est déjà arrivé d’oublier votre titre de transport ou de ne pas avoir le temps d’en acheter un pour attraper le bus ou le tramway qui va partir.

Ce sera bientôt un lointain souvenir avec une révolution très attendue et enfin engagée par le Sytral à Lyon.

Le syndicat mixte en charge des transports en commun lyonnais a annoncé ce mercredi que l’open payment serait déployé sur le réseau TCL dès l’automne 2021. Ce sont 18 millions d’euros qui seront dépensés pour installer 4000 valideurs dans les bus et les trams, puis dans les stations de métro, afin de permettre aux usagers de payer leur titre de transport directement sur la borne avec leur carte bancaire sans contact. La CB fera ensuite office de titre de transport, puisqu’aucun ticket ne sera distribué. Lors d’un contrôle, ce sera donc la carte de paiement qui fera office de justificatif.

« Notre  objectif aujourd’hui est de simplifier le parcours d’achat et d’offrir plus de liberté aux usagers du réseau TCL, en attendant le renouvellement complet  de la billettique en 2022, et la disparition des tickets magnétiques au profit de tickets sans contact rechargeables », a réagi Bruno Bernard, président du Sytral.

L’open payment doit permettre aux usagers de bénéficier d’un « gain de temps et davantage de fluidité »‘ sur le réseau.

Lyon : deux policiers blessés lors de l’interpellation de mineurs isolés

Lyon : deux policiers blessés lors de l’interpellation de mineurs isolés

Des renforts ont été envoyés sur place – LyonMag

Fin de journée agitée ce mardi soir dans le 3e arr. de Lyon. 

Selon nos informations, deux jeunes individus ont été difficilement interpellés par la police rue de Bonnel peu après 19h. Le duo venait de réaliser un vol à la roulotte, d’après la DDSP du Rhône, lorsque les fonctionnaires sont arrivés sur place. Lors de l’arrestation, à deux pas du tribunal judiciaire, les deux mineurs isolés se sont rebellés. Deux policiers lyonnais ont été légèrement blessés durant l’arrestation, l’un à l’épaule et l’autre au poignet. Ils ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers.  Les deux voleurs présumés ont été placés en garde à vue.  J.D.

Près de Lyon : il fume la chicha en conduisant, sa voiture prend feu

Près de Lyon : il fume la chicha en conduisant, sa voiture prend feu

Fumer est dangereux. 

Preuve encore ce mardi matin au nord-ouest de Lyon, sur la commune des Sauvages. Vers 2h30 du matin, un automobiliste se rendait à une soirée en roulant sur la D8 en direction de Lyon. L’individu avait bien une main sur le volant, mais l’autre était occupée à tenir le tuyau d’une chicha qui se consumait dans l’habitacle du véhicule. Mais, selon Le Progrès, le charbon incandescent du narguilé est tombé, l’habitacle s’est alors rapidement enflammé. Le chauffard a préféré se garer rapidement et abandonner sa voiture qui terminera en cendres.

Les pompiers, alertés par le voisinage d’un incendie en cours, ont alors croisé l’individu qui prenait la route de son domicile. Ce dernier a néanmoins voulu revenir sur ses pas pour indiquer aux soldats du feu qu’il s’agissait de son véhicule. L’homme a écopé d’une amende pour non-respect du confinement par les gendarmes envoyés sur place.

Lyon : et maintenant des rodéos sur la place des Terreaux, sous les fenêtres de Grégory Doucet

Lyon : et maintenant des rodéos sur la place des Terreaux, sous les fenêtres de Grégory Doucet

DR

La scène est, une nouvelle fois, inédite.

La semaine dernière, deux rodéos se sont déroulés en plein centre de Lyon, après le couvre-feu toujours en vigueur.

Mercredi, au moins 7 individus, équipés d’une moto chacun, s’étaient rendus place Bellecour pour effectuer des figures au milieu de la place du 2e arrondissement de Lyon. Le groupe qui enchaînait les roues arrière et dérapages avait été filmé par des riverains abasourdis de ce triste spectacle.
Et rebelote le samedi, toujours au même endroit et au même moment de la journée, quand plusieurs individus bravaient le couvre-feu pour réaliser un rodéo urbain sur la plus grande place de Lyon.

Mais ce mercredi, une nouvelle vidéo de ce périple très dangereux de samedi a été publiée sur les réseaux sociaux. On découvre cette fois le groupe de motards, toujours sans casque ni plaque d’immatriculation, réaliser les mêmes figures dangereuses sur la place des Terreaux. La place piétonne était alors devenue un véritable circuit, à quelques mètres de la mairie centrale, sous les fenêtres de Grégory Doucet.

Contactée, la police lyonnaise affirmait il y a quelques jours avoir reçu un appel au 17 et s’être penchée immédiatement sur les caméras de vidéo-surveillance en direct lors du rodéo de mercredi dernier. Mais quand les opérateurs ont posé leurs yeux sur les écrans de contrôle, les individus étant déjà partis. Les fonctionnaires n’avaient donc pas déclenché d’intervention. « Il était impossible de savoir où ils étaient partis », souffle une source à la DDSP du Rhône.

Suite à la publication de notre article, Mohamed Chihi, adjoint au maire de Lyon chargé de la Sécurité, a réagi sur Twitter : « Nos équipes de Police et du centre de vidéosurveillance sont déjà mobilisées avec la préfecture du Rhône pour l’identification et l’arrestation des délinquants de la place des Terreaux et de la place Bellecour. Nous ne laisserons pas passer ces attitudes, ni ici, ni ailleurs à Lyon »J.D.

VIDEO : https://twitter.com/i/status/1387315086948196352

 
Seize clients verbalisés dans un restaurant clandestin près de Lyon
Les gendarmes sont intervenus ce mardi midi à Dardilly.
Seize clients étaient en train de déjeuner dans un restaurant de la commune situé en bordure de la Nationale 6. Selon nos confrères de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, seize clients ont été verbalisés pour non-respect des mesures de confinement alors qu’ils étaient en train de manger au sein de l’établissement.
C’est le propriétaire des lieux qui cuisinait lui-même les plats servis aux clients qui passaient un coup de téléphone pour se faire ouvrir la porte du restaurant. Il risque des poursuites judiciaires et une fermeture administrative. Le préfet devra décider des suites à donner à cette affaire.
Près de Lyon : condamné pour avoir menacé des élus qui refusaient qu’il installe son food-truck
Lundi, un habitant de Grigny a été condamné par la justice lyonnaise.
Mercredi dernier, le jeune homme âgé de 24 ans avait menacé des élus de la commune après s’être vu refuser le droit d’installer son food-truck sur Grigny.
Il a écopé de 8 mois de prison avec sursis et a l’interdiction d’entrer en contact avec ses victimes. Il devra également leur verser à chacun 300 euros de dommages et intérêts.
 
Dardilly : important dispositif pour retrouver un octogénaire perdu
De nombreux gendarmes ont été déployés ce mardi après-midi dans l’ouest lyonnais.
Dès le début de l’après-midi, les militaires étaient à la recherche d’un homme âgé de plus de 80 ans qui avait disparu lors d’une balade sur la commune de Dardilly. C’est finalement en plein milieu de la nuit que l’homme a été retrouvé. Selon nos informations, il était alors en hypothermie. Les secours l’ont pris en charge et transporté à l’hôpital. Son pronostic vital n’était pas engagé.
FRANCE
GRENOBLE – Le gérant d’un bar ouvert illégalement menace les policiers avec un club de golf
Un vin corse attaqué par Coca-Cola qui l’accuse de lui avoir volé sa formule !
DRÔME – trois détenus remis en liberté faute d’escorte pour les accompagner au tribunal !!!
VAL FOURRE – Un homme interpellé soupçonné d’avoir voulu écraser un rival
 
 
COVID-19
Doit-on se faire vacciner si l’on a déjà attrapé le virus
FRANCE – Les chiffres …

ericklo

Printemps d’Alsace

2020

Par Marco de Québec

2017

La Matelot

DSC05378 (2) (1)

evebac

2015

La Mer

P1040545

P1040550

P1040558

P1040559

P1040562

moniquelyon

2016

Lyon Confluence

12-P1160448

11-P1160447

10-P1160446

09-P1160445

08-P1160444

07-P1160443

Par Marco de Québec

Souvenirs

marcod

marcoc

marcoaa

marcob

3 Responses to “Jeudi”

  1. 1
    admin Says:

    Bonjour à tous à Québec tout est en zone rouge mais la 3e vague diminue ça va finir un jour comme en 1920 etc.

    Allez voir les photos des inondations c’est intéressant sur le Blogue il y avait beaucoup d’eau.

    Bon jeudi!

    Guy

  2. 2
    Monique Says:

    Je ne suis pas passée hier, quelle honte 🙂

  3. 3
    Monique Says:

    Je croyais que nous étions vendredi !!!

Leave a Reply

*

© 2022 Chez petit-Guy | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Doc.Vautour - Powered By Wordpress