Chez petit-Guy

12 février 2020

Mercredi 12 février 2020 *43e jour de l’année*

Vous pouvez lire et laisser des commentaires au bas de cette page sur comments

guyold2

Salut les amis ça va bien ici temps doux pour les prochains jour profitons-en ça fait du bien car le froid reviendra assez vite. Vous verrez plus bas les photos du nouveau chat de Vivi c’est Diane qui a eu un contact avec cette dernière. OK je file on se reparle à plus tard, bye!

Carnaval de Québec 2020

newj

2020

vivi

Zora

Météo Médias

soleil

Cliquez le soleil

framearbre

DSC777097s

age

amourc

 Cliquez Ici Aire De Jeux

 Journée Mondiale

beautjour

Cliquez la porte

Chanson du Jour

 Le tournesol

2020

Gros jambon

rideau5

Les dernières minutes du vol Rio-Paris

rideau5

histoirepano

  Le 12 février Cliquez Ici

France

LYON ET RÉGION

Vénissieux : Bassem Braiki violemment frappé la nuit dernière

Les images de l’agression ont été largement partagées - DR

Les images de l’agression ont été largement partagées – DR

C’est un véritable passage à tabac qui s’est joué dans la nuit de lundi à mardi près de Lyon.

L’affaire remonte à plusieurs jours. Ce samedi, dans un restaurant de Saint-Priest, le rappeur Sadek devait venir faire un showcase, sorte de petit concert intimiste. Mais ce show avait été annulé par crainte de débordement après des appels allant dans ce sens, relayés sur les réseaux sociaux. A l’origine de ces appels à venir perturber le concert, le sulfureux Bassem Braiki, youtubeur le plus connu de Vénissieux qui avait déjà envoyé ses troupes perturber le showcase de Booba prévu à Dardilly en 2016. Sadek avait ensuite menacé Bassem en lui demandant d’envoyer son adresse pour une rencontre, ce qu’avait fait le youtubeur tout juste sorti de prison, à travers Snapchat.

Cette nuit, ce sont donc au moins quatre individus qui ont attendu au pied de l’immeuble de Bassem, à Vénissieux, pour en découdre. Bassem Braiki est arrivé devant son immeuble et s’est fait littéralement lyncher. Durant de longues secondes, les coups de pied et de poing, mais aussi de matraque télescopique, pleuvent sur la victime au sol. Le sang coule sous les insultes des agresseurs présumés, dont Sadek, qui n’a pas hésité à filmer durant la rixe puis à publier le clip sur Twitter, générant de nombreuses réactions.

Contactés par notre rédaction, les sapeurs-pompiers nous ont confirmé avoir pris en charge un homme âgé de 37 ans sur la commune de Vénissieux peu après 4h du matin. Le blessé, semble-t-il Bassem, a été conduit à l’hôpital en urgence relative.

Pendant que les secours s’afféreraient, Sadek continuait d’alimenter les réseaux sociaux, cette fois en train de fanfaronner après cette descente, n’hésitant pas à montrer ses mains ensanglantées.

Pour le moment, on ne sait pas si une enquête sera ouverte par la police ou non. Si cela est le cas, les enquêteurs ne devraient pas avoir de mal à retrouver les protagonistes de ce déferlement de violence puisque de nombreux visages sont reconnaissables sur les différentes vidéos publiées dans la nuit.

Bassem tabassé à Vénissieux : Sadek sait qu’il va “payer pour ça”

Capture d'écran - DR

Dans la nuit de lundi à mardi, le blogeur Bassem Braiki a été passé à tabac en bas de chez lui à Vénissieux. Une expédition punitive menée par le rappeur Sadek, après une série d’échanges et de menaces via les réseaux sociaux.

Après avoir fanfaronné dans des vidéos de l’agression, posant même avec les mains tachées du sang de Bassem, Sadek a repris la parole mardi matin.

Sur Snapchat, il s’est excusé et dit avoir conscience des problèmes judiciaires qu’il risque de rencontrer : « En vrai de vrai, je ne suis pas fier de moi. J’ai cédé comme un imbécile à la violence et à la haine. Parce qu’au bout d’un moment, je ne supportais plus les menaces avec des armes… (…) J’envoie ce message à tous les petits frères qui m’écoutent : sachez que ce que j’ai fait, c’est de la grosse merde. Et regardez bien, je vais payer pour ça ! J’en suis totalement conscient, et ce qui va m’arriver, c’est totalement bien fait pour moi. Donc ne prenez pas ça en exemple, c’est de la merde. Le mieux c’est de discuter, c’est de réussir à s’entendre, c’est de vivre ensemble », indique Sadek dans sa story.

« J’espère que ça servira à tout le monde cette histoire de merde. Et même à Bassem. J’espère qu’il se remettra en question, qu’il réfléchira. Parce qu’au bout d’un moment, il y a des gens qui peuvent vriller », conclut-il.

Je préfère partager cette vidéo de #Sadek que de partager l’autre, le mec il est contient des éventuels retombées de cette histoire il n’est pas un exemple à suivre, il le reconnaît aussi… pic.twitter.com/F1IjWDJyaN

— Le 9 (@Nineuf09) February 11, 2020

Jeune fille jetée dans le Rhône : un appel à témoins lancé à Lyon

Photo d'illustration - LyonMag

Les enquêteurs cherchent à en savoir plus sur ce fait divers ayant eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi dernier en aval du pont Morand.

Une jeune femme était repêchée dans le Rhône en état d’hypothermie. Hospitalisée, elle déclarait à la police avoir été jetée dans l’eau suite à un refus de cigarette.

Un appel à témoins vient d’être lancé dans cette affaire considérée comme une tentative d’homicide sur la victime âgée de 20 ans et de type asiatique. Les faits se sont déroulés au 1 quai Jean Moulin dans le 1er arrondissement devant l’arrêt de bus C5. « Un individu sans plus de précisions » est actuellement recherché, rapporte la police qui a ouvert une enquête.

Toute personne ayant vu la scène ou ayant remarqué une personne s’enfuir est priée de contacter rapidement les services de police au 04 87 62 91 10 les jours ouvrables et au 06 86 26 25 04 les week-ends et les jours fériés.

Lyon : une application fait plus fort que Yuka dans le bien-manger

DR/myLabel

DR/myLabel

La start-up myLabel vient d’installer ses locaux au sein de la capitale des Gaules.

A première vue, elle ressemble en tout point de vue à l’application Yuka. Si l’un des objectifs de myLabel est bien de connaître la qualité nutritionnelle d’un produit, elle permet surtout d’aller plus loin dans le bien-manger.

Huile de palme, juste rémunération des producteurs, bien-être animal, présence de pesticides ou d’additifs et même égalité entre les femmes et les hommes… Les utilisateurs peuvent prendre en compte une vingtaine de critères afin d’affiner leur sélection de produits du quotidien. « On part du bien manger mais avec immédiatement après une question liée à l’impact. Qu’est-ce que j’entraîne avec moi dans mon achat ?« , assure Christophe Hurbin, co-fondateur de myLabel. « C’est un positionnement original qui apporte quelque chose de différent« , ajoute l’entrepreneur. La start-up s’appuie notamment sur des tiers de confiance pour évaluer les 700 000 produits référencés à l’exemple de GreenPeace ou encore 60 millions de consommateurs.

L’application gratuite reste pour autant simple d’utilisation. Après avoir choisi une thématique sur laquelle vouloir se mobiliser (santé, planète, social), il est possible de scanner une boite de céréales ou encore une tablette de chocolat dans un petit commerce, en grande surface ou sur internet.

« Je vois immédiatement un petit smiley qui me dit si ce produit est conforme ou non conforme à mes attentes« , explique Christophe Hurbin. « Pour un produit non conforme, je peux demander des alternatives et l’application calcule pour moi ces alternatives qui vont me correspondre. Je vais donc changer un petit quelque chose dans ma consommation« , poursuit-il. Une façon de répondre à l’évolution des modes de consommation. « Aujourd’hui, c’est une majorité de personnes qui souhaitent consommer des produits meilleurs pour l’environnement », insiste le co-fondateur.

L’application myLabel a déjà été téléchargée (App Store et Google Play) plus de 27 000 fois depuis son lancement.

Saint-Valentin à Lyon : des chansons d’amour dans le métro vendredi

Photo d'illustration - LyonMag

Les amoureux vont avoir l’occasion de pousser la chansonnette.

Les plus belles chansons d’amour seront diffusées vendredi, jour de la Saint-Valentin, dans l’ensemble des stations du métro lyonnais.

A cette occasion, Jazz Radio, radio officielle du métro TCL depuis 2008, bouleversera ses programmes afin de proposer une sélection sur le thème de l’amour. « De Rihanna à Edith Piaf en passant par Johnny Hallyday, toutes les générations seront représentées pour le plaisir du plus grand nombre !« , assure les TCL.

Les Lyonnais auront également l’occasion toute la semaine de contribuer à cette playlist en votant pour leurs chansons préférées sur la page Facebook TCL : Bougez, Vivez, Aimez. Des abonnements seront notamment mis en jeu. Ce lundi, il fallait par exemple départager La vie en rose d’Edith Piaf ou Love on the brain de Rihanna.

HCL : trente chefs de service posent leur démission

photo d'illustration - Lyonmag.com

Ils sont trente chefs de service ou responsable de commission à remettre leur démission.

Les HCL sont touchés cette semaine par une vague de démission, dans le cadre du mouvement national de protestation au sein de la fonction hospitalière.

Ces membres du collectif inter-hôpitaux entendent ainsi dénoncer « les contraintes budgétaires et organisationnelles qui pèsent sur l’hôpital public et que les annonces gouvernementales du 20 novembre ne seront levées ».

« Cette démarche est un message adressé au gouvernement et à l’opinion publique. Il ne s’agit pas d’une défiance vis-à-vis de la gouvernance des HCL« , précisent les signataires. Une remise en main propre de ce document aura lieu au siège des HCL ce mercredi à 18h.

Un livreur Amazon roulait sans permis et sous stupéfiant près de Lyon
Ce dimanche, les gendarmes de La Verpillière ont surpris un livreur Amazon sur la commune de Saint-Quentin-Fallavier.
L’homme, au volant de son fourgon, s’était posé dans un rond-point, warnings allumés, en train de téléphoner grâce à ses oreillettes. Les militaires l’ont contrôlé et ont découvert que ce jeune homme âgé de 22 ans roulait malgré une suspension de son permis de conduire pour avoir conduit sous l’emprise de stupéfiants. Cette fois encore, les gendarmes ont découvert que le suspect conduisait toujours sous stupéfiant.
Le livreur, originaire de Rillieux-la-Pape, pourrait, cette fois, être plus lourdement condamné.
FRANCE
AFFAIRE ELODIE KULIK – La demande de remise en liberté de Bardon rejetée
MARSEILLE – Un jeune homme tué dans une cité du nord  e la ville
MARSEILLE – Une ado meurt dans son bain. Son téléphone portable, branché, est tombé dans son bain
SAINT NAZAIRE – Le gros procès !!!
MONTPELLIER – Une jeune femme en état d’urgence après avoir été frappée et poignardée

moniquelyon

PARIS – La Défense 

Le 06 février 2019

la

2 Responses to “Mercredi 12 février 2020 *43e jour de l’année*”

  1. 1
    Monique Says:

    Bonjour,
    Il est beau le minou de Sylvie. Voilà une belle compagnie.
    2° ce matin à Lyon.
    Jolie lune dans l’eau pour la beauté.

  2. 2
    Guy Says:

    Allo Monique beau soleil ici ce matin!

    Une ado meurt dans le bain avec son téléphone branché sapristi quand tu dis être accro au téléphone.

Leave a Reply

*

© 2020 Chez petit-Guy | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Doc.Vautour - Powered By Wordpress