Chez petit-Guy

19 juillet 2019

Vendredi 19 juillet

Vous pouvez lire et laisser des commentaires au bas de cette page sur comments

front19juillet13

Bonjour à tous temps gris ce matin si la météo a raison ce serait une journée suffocante aujourd’hui. Un homme intoxiqué est tombé dans un trou sur  un chantier de construction ce matin non loin d’ici heureusement pas blessé, mais déploiement important des pompiers. OK je file  bon vendredi et bonne vacance ce soir pour les gens de la construction.

cake

Bonne Fête Guillaume!

Bonne vacances!

moniquelyon

2019

Expo de voitures Lyon

 

Par Marco de Québec

vivi

2015

airvivi

Météo Médias

soleil

Cliquez le soleil

moniquelyon

2014

FRIPETTE

LSR 02.07.2014 029

Par Jean-Pierre De La Double

Le tour de la Dordogne vingtième édition de 2006

Souvenirs

20eme tour de la Dordogne

20eme tour de la Dordogne

20eme tour de la Dordogne

20eme tour de la Dordogne

Déjà 23 ans

Le déluge du Saguenay

Histoire de la construction du métro Parisien

Déluge

vivi

ridow

Pub Lionne

publicite

À vos saucisses

Chutes drôles

Candle in the wind

 Cliquez le Jukebox

gramop

Cliquez le gramophone

drole19juillet2014

drole219juillet

drole18juillet11

Arabe

Un arabe se promène avec un petit chimpanzé.
Voulant entrer dans une boulangerie, où tous les animaux sont interdits, il demande à une jeune femme de passage si elle ne voudrait pas lui garder son petit singe pendant quelques minutes.

La jeune femme accepte volontiers et joue avec la bête.

Passe une vieille dame qui demande :

« D’où c’est que vous avez eu ça ? »

La jeune femme répond :

« D’un arabe ! »

Et la mémé de rétorquer :

Et ils n’ont rien remarqué à l’échographie?

—————————————————–

Le bébé roux

Dans une maternité, une femme vient de mettre au monde un bébé aux cheveux d’un roux flamboyant. Le mari, qui fait plutôt une drôle de tête, va trouver l’accoucheur:

– Docteur, les cheveux roux, c’est héréditaire ?
– En principe, oui…
– Parce que je suis brun et ma femme est brune comme vous le savez. Ni ses parents ni les miens ne sont roux, et aucun de nos grands-parents ou arrière-grands-parents ne l’était ! Alors ?

Le médecin se gratte la tête tout en réfléchissant pour trouver une explication.
– Alors, fait le médecin, dites-moi vous faites l’amour combien de fois par semaine ? Deux ? Trois ? Quatre fois ?
– Oh ! non, docteur…
– Une fois ?
– Oh ! non…
– Une fois par mois ?…
– Non, fait l’autre gêné.
– Mais enfin, tous les combien ?
– Une fois par an, docteur…
– Eh bien, ne cherchez plus, mon vieux ! C’est la rouille !

Une vieille religieuse qui vivait dans un couvent à côté d’un chantier de construction a remarqué le langage grossier des travailleurs et a décidé de passer du temps avec eux pour corriger leur façon de parler.
Elle a décidé qu’elle prendrait son déjeuner assise avec les travailleurs pour parler avec eux.
Elle mit son sandwich dans un sac brun et marcha à l’endroit où les hommes mangeaient.
Elle s’approcha du groupe et avec un grand sourire dit :
“Eh, les hommes, savez-vous qui est Jésus-Christ ?”
Ils secouèrent la tête et se regardèrent l’un et l’autre d’une manière très confuse.
Un des travailleurs cria : «Y a ti quéqu’un qui connaît Jésus-Christ?»
Un des travailleurs de l’acier demanda : «Pourquoi?»
Le travailleur répondit :
« Parce que sa femme est ici avec son casse-croûte !»

—————————

C’est dans la campagne, Léon qui dit à Ginette :
– Cré vin diou Ginette, c’est-y qu’on va baiser comme au bon vieux temps, contre la barrière du père François ?
– Oh, oui mon Robert, allons-y !
Ils y vont, et Robert commence à triquer Ginette contre la barrière, et Ginette se débat comme une folle en hurlant
– Oh vin Dieu la Ginette !! T’est encore plus vivace que quand t’avions 20 ans !
– Oui mais quand j’avions 20 ans, la barrière était pas électrifiée !!

Deux informaticiens discutent vers le 2 janvier :
– Qu’est ce que tu as pris comme résolution cette année ?
– 1024 x 768, et toi ?

bouffe19juillet

Le déluge du Saguenay 1996

Cliquez Ici

Métro de Paris

metro

Métro de Paris

Le 19 juillet 1900 Paris inaugure son métro qui devient un très gros succès.

loumo

Louis Morissette

pauleb

Paule Baillargeon

rz

Richard Z. Sirois

C’est n’être bon à rien de n’être bon qu’à soi

France

LYON ET RÉGION

Charbonnières : perché, un grutier manifeste pour ses enfants 10h25

Photo d'illustration - LyonMag

Depuis 6h ce jeudi matin, les sapeurs-pompiers sont mobilisés chemin du Ravet, sur la commune de Charbonnières-les-Bains.

Là-bas, un homme manifeste en haut d’une grue, à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Selon Le Progrès, l’individu proteste contre le placement de ses enfants.

Toujours selon le quotidien régional, l’intérimaire a installé des drapeaux français, italien et tunisien ainsi qu’une banderole. Les pompiers attendent désormais l’arrivée d’un négociateur de la gendarmerie.

Charbonnières : le père de famille est descendu de sa grue – 17h38

Le père de famille qui était perché sur une grue à Charbonnières est finalement descendu.

Ce grutier protestait, depuis 6h ce jeudi matin, contre le placement de ses enfants.  Les pompiers et les gendarmes sont restés mobilisés pendant 10h pour négocier avec lui. Le père de famille a finalement accepté de redescendre par ses propres moyens

Pollution au kérosène : les résultats de l’aéroport de Lyon remis en question par l’ACENAS

L'étang photographié par l'ACENAS - DR

L’étang photographié par l’ACENAS – DR

Depuis 2017, c’est une découverte dans un étang de Thil, non loin de l’aéroport de Lyon, qui cristallise les débats.

Cette année-là, l’ACENAS, association des riverains de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, avait alerté les autorités après la découverte de « composants de kérosène dans un étang » de la commune située à une vingtaine de kilomètres de Lyon. D’après le collectif, un constat d’huissier, appuyé par deux analyses d’un laboratoire indépendant, avaient confirmé les faits, repérés à la surface de l’eau par des pêcheurs ou dans les jardins d’autres riverains. Un taux d’hydrocarbures, pouvant être du kérosène rejeté par un avion, avait été relevé à 1 100 microgrammes par litre.

Mais en décembre dernier, la préfecture d’Auvergne-Rhône-Alpes avait demandé à Aéroports de Lyon de mandater un laboratoire pour une contre-expertise. Et dans son dernier numéro, en juin, le magazine institutionnel de l’aéroport « Dialogue », déclare que « les valeurs en hydrocarbures totaux et volatiles trouvées sont très infimes, proche de la limite ».

De son côté, l’ACENAS déplore que « pour étouffer l’affaire, l’aéroport vient de communiquer sur l’absence de pollution alors même que les prélèvements n’ont pas été effectués à l’endroit indiqué ». En effet, le laboratoire serait allé dans des plans d’eau publics, qui n’avaient, eux, pas été épinglés par l’association.

D’autres prélèvements devraient être effectués cet été dans le premier étang, là où des flaques huileuses avaient été photographiées par l’ACENAS.

Paris : fin d’expérience douloureuse pour Navya à la Défen

LyonMag

LyonMag

Les navettes électriques et autonomes de Navya sont jugées trop lentes et inadaptées au milieu urbain.

C’est un premier échec pour l’entreprise lyonnaise, dont l’expérience a été stoppée dans le quartier de la Défense. Une expérience de deux ans, qui aura couté 300 000 euros à Ile-de-France Mobilités.

« Au terme de l’expérimentation, le bilan global n’est pas satisfaisant. D’une part, la technologie n’a pas su s’adapter aux mutations de l’environnement urbain. D’autre part, l’objectif de passage en “full autonome” n’a pas abouti. Enfin, la vitesse de circulation de la navette n’a pas réussi à progresser et donc à rendre le service attractif« , peut-on lire dans un communiqué.

Pourtant, aussi étonnant soit-il, les six premiers mois du projet avaient été prometteurs. En tout, 30 000 voyageurs avaient emprunté les navettes autonomes.

Malgré les reproches émis à Paris sur les navettes Navya, les engins circulent toujours dans le quartier de la Confluence, avant un lancement à Décines entre l’arrêt du T3 Décines Grand Large et le Groupama Stadium.

https://www.lyonmag.com/article/100239/les-navettes-autonomes-du-groupama-stadium-seront-lancees-d-8217-ici-cet-ete

Pour s’adapter aux épisodes de canicule, le Parc des Oiseaux relance ses nocturnes

Les nocturnes auront lieu jusqu'au 31 août - LyonMag

Les nocturnes auront lieu jusqu’au 31 août – LyonMag

Le site va de nouveau revêtir son habit de lumière afin de proposer aux visiteurs des soirées nocturnes tout au long de l’été.

« C’est une rencontre avec le dirigeant de la Fête des Lumières, Jean-François Zurawik, qui nous a dit qu’il souhaitait un jour expérimenter des illuminations dans un cadre naturel comme le nôtre« , rappelle Emmanuel Visentin, le directeur du Parc des Oiseaux. Ce dernier voit également ces nocturnes comme « un concept intéressant pour faire face au réchauffement climatique« . L’été dernier, le site a en effet perdu près de 27 000 visiteurs à cause de la canicule. « Les visiteurs ne viennent pas quand il fait trop chaud. Le vrai objectif c’est d’ouvrir en juillet et en août tous les soirs jusqu’à 23h. Nous sommes à mi-chemin aujourd’hui entre un concept événementiel et une expérimentation de fonctionnement estival futur du parc« , précise-t-il.

Le public pourra tous les jours (sauf le mardi) déambuler à travers les habitats des 3 000 pensionnaires du site mis en lumière avec des jeux de couleurs. « On prend un soin particulier à conforter le bien-être des oiseaux. Il y a certains sites dans lesquels on ne peut pas aller« , tient à rappeler le directeur du parc.

Des jeux de lumière sont à découvrir lors de la déambulation – LyonMag

 

Dans un deuxième temps, les visiteurs sont invités à assister à un spectacle son et lumières baptisé « Envol » racontant l’histoire poétique d’un petit garçon dont le rêve est de voler. Le show est mis en scène par Marie-Jeanne Gauthé, qui avait eu l’occasion d’illuminer le parc de la Tête d’Or lors de la dernière Fête des Lumières. La tâche n’a pas été facile pour la scénographe vidéo. « Mettre de vrais oiseaux dans le spectacle, c’est très complexe car les animaux ont peur de la lumière« , raconte-t-elle. Elle a d’ailleurs été obligée de recréer des oiseaux en 3D et de mettre en place un écran d’eau pour la diffusion du spectacle. « Ça donne l’impression d’un hologramme. Ce n’est pas le cas, c’est une projection qui bouge dans le vent », explique Marie-Jeanne Gauthé qui promet que les visiteurs seront « impressionnés« .

Un extrait du spectacle de Marie-Jeanne Gauthé – LyonMag

Un pack journée + nocturne coûte 30 euros (18 euros en tarif réduit, 20 euros pour les moins de 12 ans et 25 euros pour les 13-25 ans).

Il faudra débourser 20 euros pour les nocturnes (10 euros en tarif réduit, 12 euros pour les moins de 12 ans et 17 euros pour les 13-25 ans). L’accès ne se fera dans ce cas qu’à partir de 18h.

Un jeune Afghan jugé pour violences : le tribunal lui laisse une chance
Jugé en comparution immédiate ce mardi dans le cadre de violences intra-familiales, un jeune réfugié Afghan de 21 ans, a par son passé traumatisant, su trouver la clémence du tribunal.
Dans la nuit du 4 mai dernier, à Lyon, le jeune homme s’en était pris à sa mère à qui il reprochait une fréquentation de sa jeune sœur de 15 ans avec un homme plus âgé. Pris d’un accès de violence, il l’a frappé avec un tesson de vase brisé, ce qui lui a valu 30 jours d’incapacité totale de travail (ITT). Un cousin présent au domicile a été également blessé. Le jeune Afghan a été interpellé et placé en détention provisoire quelques heures après.
Ce mardi, jour de l’audience, c’est un jeune homme frêle au visage d’ange qui apparait au tribunal. Il revoit pour la première fois sa mère avec qui il a échangé des lettres émouvantes. Mais elle est tout de même présente en tant que partie civile. Le président du tribunal s’épanche alors sur la personnalité violente du prévenu, déjà condamné en 2017 suite à l’agression sur son amie de l’époque qui l’avait éconduit.
Selon le rapport de l’expert, il apparaît que le jeune homme perd toute raison lors de situations de confrontations et ceci s’expliquerait par les différents traumatismes qu’il a connu durant son enfance. Il a en effet confié avoir été violé à l’âge de 11 et 12 ans par des imams et a été confronté à de terribles scènes de guerre. Son frère a été notamment décapité devant ses yeux par les Talibans et son père mort lors d’un attentat suicide à Kaboul.
Besoin de soins pour se reconstruire
Exfiltré en 2016 avec sa famille grâce à des visas diplomatiques, ils ont connu l’errance à travers plusieurs pays et ont vécu dans la rue à Lyon avant qu’une association ne leur vienne en aide. L’avocate du prévenu explique alors qu’il s’est ensuite très bien intégré, a appris le français, passé son bac et trouvé un emploi de manutentionnaire, tout en s’occupant de sa mère, de sa sœur et de son petit frère. Selon elle, il n’a pas sa place en prison mais a besoin de soin pour se reconstruire.
Une requête entendue par le parquet, visiblement touché par ce dossier et qui rend ainsi un jugement clément. Le jeune Afghan a été finalement condamné à 18 mois de prison dont 12 assortis d’un SME de deux ans avec obligation de soins, de travailler ou de suivre une formation professionnelle, sans mandat de dépôt.
Lyon : il vole trois CB et détourne plus de 1000 euros
Ce lundi, la police a interpellé, à Marseille, un homme de 37 ans, qui possède déjà 66 antécédents judiciaires.
Entre le 19 et le 21 janvier, il avait subtilisé les cartes bancaires de trois femmes demeurant dans l’agglomération lyonnaise. Il agissait que lorsqu’elles retiraient des espèces aux distributeurs dans le 1er, le 4ème et le 6ème arrondissement de Lyon. Au total, il aurait volé 1060 euros à ses victimes.
L’individu a reconnu partiellement les fait et est convoqué devant la justice ce lundi 28 juillet.
Givors : interpellé pour vol et violences, un SDF menace de mort un policier
Ce mercredi, rue Pierre Sémard à Givors, un sans domicile fixe de 28 ans a été interpellé par la police et s’en est pris violemment à un des agents.
L’homme, aux cinq antécédents judiciaires, avait fait l’objet d’une interdiction de paraître au domicile de sa mère. Cela ne l’a empêché de s’y rendre, de commettre des violences envers elle et de lui dérober 50 euros.
Lors de son interpellation devant le commissariat de la ville, il a alors outragé et menacé de mort un policier à plusieurs reprises.
Il a fait usage de son droit à garder le policier et est présenté au parquet ce jeudi.

Lyon : il vole une CB et se fait trahir par une course en VTC

Un jeune voleur de 16 ans a été identifié grâce à sa course en VTC qu’il a payé sur son téléphone.

Le 23 avril, dans le 7eme arrondissement de Lyon, un jeune homme originaire de Solaize s’est introduit dans un cabinet d’orthophonie pour y dérober une carte bleue. Depuis ce jour, il utilise la carte bancaire pour de multiples achats, mais s’est fait coincer pour avoir réalisé une course en VTC. En utilisant son téléphone pour réserver le véhicule, la police a pu remonter jusqu’à lui. Il a été interpellé ce mardi et a reconnu les faits.

Lyon : réveillée par son cambrioleur armé d’un couteau !
Grosse frayeur dans la nuit de mardi à mercredi pour une jeune femme de 23 ans.
Elle a eu la désagréable surprise d’être réveillée par un cambrioleur. La victime n’avait pas fermé la porte et la fenêtre de son logement permettant à l’individu d’entrer chez elle.
Armé d’un couteau, le cambrioleur a menacé la jeune femme avant de lui dérober son téléphone portable. Une enquête a été ouverte.
Caluire-et-Cuire : il tague “ACAB” sur le mur d’un site historique
Ce mercredi, dans le 4ème arrondissement de Lyon, place Joannes Ambre, la police a interpellé un Lyonnais âgé de 38 ans.
L’homme, qui possédait déjà trois antécédents judiciaires, avait dégradé le mur d’un site historique en inscrivant « ACAB », acronyme de « All cops are bastards » (ce qui signifie : « tous les flics sont des batards »). Lors de son interpellation, il s’est rebellé et a tenté de porter des coups aux policiers.
La perquisition de son domicile a mené à la découverte d’un masque de protection et d’une cagoule noire.
L’individu a partiellement reconnu les faits et sera présenté au parquet ce jeudi pour dégradations de biens publics, rébellion, violence à personne dépositaire de l’autorité publique et outrage.
Rillieux : interpellé trois jours après les violences en marge de la victoire de l’Algérie
Dimanche dernier, jour de la fête nationale, des violences avaient éclaté dans plusieurs communes de l’agglomération en marge de la célébration de supporter algériens.
Alors que l’équipe de football de l’Algérie venait de se qualifier pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations, vers 23h, un individu a tenté de mettre le feu à deux reprises à une poubelle publique de la commune de Rillieux-la-Pape. Pour cela, il a usé de feux d’artifice.
Identifié, cet habitant de Mionnay dans l’Ain, âgé de 18 ans, a été interpellé trois jours après les faits, alors qu’il était de nouveau à Rillieux. En garde à vue, il a nié ce qui lui était reproché tout en reconnaissant avoir utilisé des feux d’artifice « pour s’amuser ».
L’homme devrait être présenté ce jeudi en vue d’une comparution immédiate.
FRANCE
AFFAIRE BENALLA !
CORSE – La face sombre du domaine de MURTOLI, le paradis des stars !!!
VOSGES – L’artiste a appris à les aimer
GERARMER – Le succès des apéros sur le lac !
MEUSE – Un homme tué par balle à Verdun
EVIAN – La police découvre un macaque lors d’une perquisition
DOUBS – Chute mortelle à la citadelle.
LOIRE ATLANTIQUE – Percuté par un train, un cycliste doit sa vie à son casque  

la

2 Responses to “Vendredi 19 juillet”

  1. 1
    Guy Says:

    Bon vendredi à tous ce matin près d’ici homme dans un trou:

    Cliquez ici

  2. 2
    Monique Says:

    Il a eu de la chance cet homme. L’alcool conserve !!!

Leave a Reply

*

© 2019 Chez petit-Guy | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Doc.Vautour - Powered By Wordpress