Chez petit-Guy

29 octobre 2018

Lundi 29 octobre

Vous pouvez lire et laisser des commentaires au bas de cette page sur comments

IMGP6934 (Copier)

50691113_0056

smilelou

Bonjour à tous bon début de semaine journée plus calme aujourd’hui temps doux présentement. De retour en cours de journée merci de votre visite  on se reparle bye!

Météo Médias

soleil

Cliquez le soleil

andre2

En France

2018

jpc

Félibrée

cig_img019

cig_img047

cig_img049

France

LYON ET RÉGION
LYON – Une femme blessée par un train dans le tunnel Saint-Irénée
Une femme de 22 ans, d’origine roumaine, se serait perdue dans le tunnel Saint-Irénée, entre le 5e et le 9e arrondissement de Lyon. Légèrement blessée au bras, elle a été transportée à l’hôpital. Le trafic TER a été légèrement perturbé.
L’incident s’est produit ce samedi en début d’après-midi. La victime, qui se serait perdue selon les premiers éléments de l’enquête, a été percutée au bras par un TER. Transportée à l’hôpital, sa blessure ne semblait pas inquiétante selon les médecins.
Le TER a, quant à lui, été bloqué dans le tunnel, le temps pour les pompiers de secourir la jeune femme. Le trafic a donc été interrompu dans le tunnel pendant deux heures. Tout a fini par rentrer dans l’ordre peu avant 17 heures.
Les socialistes ne veulent plus de Gérard Collomb
À travers un communiqué, les militants socialistes de Lyon « souhaitent faire part de leur désaccord profond » à un retour de Gérard Collomb à la Ville de Lyon. Ils ont demandé, aux élus PS du conseil municipal, à ne pas voter en faveur de l’ancien ministre de l’Intérieur le 5 novembre prochain.
Pour les militants, « les Lyonnaises et les Lyonnais méritent mieux ». Réunis ce jeudi en comité, les socialistes ont demandé aux représentants PS, majoritaires à la Ville de Lyon, à ne pas voter en faveur de Gérard Collomb, le 5 novembre prochain, lors du conseil municipal extraordinaire. Les responsables politiques ont, quant à eux, déjà affirmé soutenir le principal intéressé.
« Le reflet de pratiques d’un autre temps »
Les socialistes du Rhône estiment que « Gérard Collomb revient entre Rhône et Saône par un jeu de chaises musicales pour revendiquer un poste qu’il a déjà occupé pendant 17 années, considérant ainsi Lyon comme sa baronnie », avant d’ajouter : « C’est à nos yeux le reflet de pratiques d’un autre temps ».
Les militants soulignent surtout que « Gérard Collomb, par son action au ministère de l’Intérieur a prouvé sa rupture idéologique avec les valeurs humanistes et de gauche qui constituaient pourtant le socle de son rassemblement depuis 2001 ». Malgré son départ du gouvernement, Gérard Collomb est toujours considéré comme « le principal artisan de la politique d’Emmanuel Macron » par les socialistes.
Pour finir, les militants rappellent que leur objectif principal est  » (d’)amplifier, approfondir et renouveler le projet d’un Lyon solidaire, humaniste et inscrit résolument dans une dynamique durable et écologique ». Ils considèrent aujourd’hui que cette page ne peut être écrite par Gérard Collomb.
Les représentants PS du conseil municipal, qui ont désormais pris connaissance de cette lettre, maintiendront-ils leur confiance ou changeront-ils d’avis ? Réponse dans une grosse semaine.
FRANCE
DROME – Un homme tué à coups de couteau
DROME – Une femme succombe à des blessures au couteau
COLOMIERS- Un quadragénaire s’immole par le feu devant un office HLM
SEINE ET MARNE – Un homme meurt après avoir été frappé par une dizaine d’individus
VOSGES
COL de la SCHLUCHT – Une voiture fait une chute de 25 m.
Les premiers flocons sont tombés sur le massif vosgien
Premières neiges sur le massif
Les images de la neige sur le Hohneck

la

4 Responses to “Lundi 29 octobre”

  1. 1
    Monique Says:

    Hello !

    Grosse pluie aujourd’hui et glaciale en plus !
    Toujours les beaux tacots de JPierre.

    Bon retour à André et Diane s’ils passent par là.

  2. 2
    André Says:

    Merci Monique, glacial en effet. Nogus revenons de Montmartre sur la butte c’était très froid.

  3. 3
    Monique Says:

    Conte vosgien

    Autrefois la paix régnait entre tous les animaux et tous les hommes de la terre.
    Tous vivaient sur ce qu’on appelait «la Grande Ïle», juste sous le ciel qui était gardé par la Petite Tortue.
    Tout alla bien pendant un nombre incalculable de lunes; jusqu’au jour où Rat – chez qui loge depuis l’esprit de Taouéskaré, le mauvais frère – proposa de jouer à qui volerait le plus haut chez les oiseaux et à qui courrait le plus vite parmi les animaux de la forêt.
    Chevreuil, vexé de n’avoir pas été désigné comme le plus rapide désirait quitter la Grande Île et voulait avoir accès au grand ciel bleu car il avait un différent avec l’Ours qui lui reprochait son orgueil. En effet, Chevreuil digérait très mal le fait que l’Ours, arbitre, ne l’ait pas déclaré vainqueur. Mais la gardienne, Petite Tortue, ne voulait pas lui ouvrir le passage.
    Pour réaliser son ambition, il consulta l’Oiseau-Tonnerre qui lui conseilla de monter au ciel en utilisant un arc-en-ciel. Alors, Chevreuil attendit le printemps et, suite à la première pluie envoyée par Hinon, il emprunta le chemin tracé par l’arc-en-ciel. Ainsi, il se retrouva rapidement au ciel où il fut libre de courir à sa guise. 

    Au bout d’un moment, réunis en conseil, les animaux cherchèrent le Chevreuil. Le Loup fouilla les bois, alors que le Faucon scruta l’azur. C’est alors que tous virent le Chevreuil gambadant dans le monde d’en-haut avec grande agilité. Les animaux décidèrent de se rendre au ciel en empruntant le pont de toutes les couleurs.
    Mais là-haut, la situation se gâta.
    L’Ours reprocha au Chevreuil de penser uniquement à lui et d’oublier tous les autres animaux de la Grande Île. Faisant fi de tout reproche, le Chevreuil provoqua l’Ours en duel. Le combat s’engagea sur-le-champ. Rapide comme l’éclair, le Chevreuil piqua l’Ours de ses bois pointus et le blessa à plusieurs endroits. Loup, arrivé sur ces entrefaites, sauva Ours d’une mort certaine. Chevreuil s’enfuit alors sans demander son reste.
    L’Ours était gravement atteint et le sang s’écoula avec abondance des plaies. Le sang ruissela jusque sur la Grande Île où les feuilles des arbres se teintèrent de la couleur du sang de l’animal.
    Depuis, chaque automne, les feuilles se teintent de la couleur du premier sang versé sur la terre afin que jamais les animaux n’oublient comment leurs ancêtres ont mis fin à la paix, et afin que cette histoire serve aussi de leçon aux hommes.
    Quant à Chevreuil le Grand Esprit l’a sévèrement puni en lui faisant perdre ses bois tous les ans, deux lunes après que la dernière feuille rouge touche le sol, le laissant ainsi sans défense devant Loup, devenu depuis son plus dangereux ennemi.
    A présent, chaque année, lorsque revient l’automne, la nature commémore le combat du Chevreuil et de l’Ours et le feuillage des arbres devient rouge. C’est pourquoi, chez les Hurons-Wendat, le nom divin du chevreuil est DEHEYANTEH, ce qui signifie  » celui pour lequel l’arc-en-ciel a fait un chemin de couleur « .
    Selon la tradition, les beautés de l’automne, lorsque la nature meurt, sont source de nostalgie pour les âmes des disparus qui se remémorent leur ancienne demeure terrestre. Même les dieux reviennent habiter la Grande Île, car l’automne est un temps pour l’esprit.
    En cette saison, les Pléiades, les étoiles les plus belles, quittent leur pays céleste pour venir habiter le ciel

  4. 4
    admin Says:

    Allo gang bon retour André merci pour le conte Monique je suis à le lire.

    Opération policière tout près d’ici ce soir cela a duré 3 hrs sans résultats.

    Guy

Leave a Reply

*

© 2019 Chez petit-Guy | Entries (RSS) and Comments (RSS)

Design by Doc.Vautour - Powered By Wordpress